L'évolution des lieux de la concurrence. La cas du marché de l'art contemporain

Résumé : L’évolution récente du marché de l’art contemporain est intéressante à plus d’un titre. Tout d’abord, concernant les sommes d’argent en jeu, les prix des œuvres des artistes nés après 1945 ont augmenté de 132 % entre 1991 et 2008, alors que le produit des ventes mondiales d’art actuel sur la période juin 2007-juillet 2008 a atteint 980 millions d’euros, en progression de 50 % sur un an pour un volume de transactions relativement stable (données Artprice 2008). Ensuite, nous observons une évolution des lieux de la concurrence dans un marché fréquemment considéré comme l’un des plus globalisés qui soit. Quel est son degré de globalisation ? Quels sont les lieux de la concurrence dans un tel marché, et en quoi les évolutions récentes ont-elles entraîné des recompositions dans les rapports entre les principaux acteurs du monde de l’art contemporain ? Quelles conséquences cela a-t-il eu sur les systèmes de reconnaissance des artistes ? C’est autour de ces quelques problématiques que nous avons interrogé des spécialistes reconnus de ce marché, acteurs ou analystes, et que nous réunissons leurs réponses en un dialogue
Type de document :
Article dans une revue
Entreprises et Histoire, Eska, 2008, n° 53, p. 91-99. 〈10.3917/eh.053.0091〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-rbs.archives-ouvertes.fr/hal-00565483
Contributeur : Emilie Breton <>
Soumis le : dimanche 13 février 2011 - 13:51:41
Dernière modification le : jeudi 14 décembre 2017 - 15:28:01

Identifiants

Collections

Citation

Bernard Leca, Harry Bellet, Grégoire Billault, Alain Quemin, Hélène Delacour. L'évolution des lieux de la concurrence. La cas du marché de l'art contemporain. Entreprises et Histoire, Eska, 2008, n° 53, p. 91-99. 〈10.3917/eh.053.0091〉. 〈hal-00565483〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

167