Les enjeux de la VAE pour les individus et les entreprises concernés

Résumé : Ce papier a pour but premier d'étudier la manière dont les entreprises et les salariés concernés s'approprient la Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) telle qu'elle a été définie par la loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002. Notre revue de littérature, enrichie d'une vingtaine d'entretiens semi-directifs effectués entre 2002 et 2007, montre qu'il existe une unanimité autour du principe de la VAE puisque tous les acteurs interrogés, même s'ils craignent des mésinterprétations et des détournements de ce dispositif de la part des autres acteurs, soulignent l'intérêt qu'il peut y avoir à reconnaître le caractère formateur de l'expérience et la valeur - sociale, économique, identitaire - du savoir qu'elle permet d'acquérir. Les entreprises, si elles redoutent parfois des revendications salariales, y voient l'opportunité de faciliter leur politique de gestion du personnel, notamment en matière de recrutement et de mobilité tandis que les salariés y perçoivent l'occasion de réduire l'écart existant entre leurs compétences réelles et leurs qualifications, mais aussi d'améliorer leur employabilité, leur image sociale et leur légitimité.
Type de document :
Article dans une revue
Humanisme et entreprise, A.A.E.L.S.H.U.P 2007, pp. 1-20
Liste complète des métadonnées

https://hal-rbs.archives-ouvertes.fr/hal-00567937
Contributeur : Sandrine Palmer <>
Soumis le : mardi 22 février 2011 - 11:35:35
Dernière modification le : mardi 5 juin 2018 - 10:14:40

Identifiants

  • HAL Id : hal-00567937, version 1

Collections

Citation

François Aballea, Francis Guérin, Jean-Louis Le Goff, Hédia Zannad. Les enjeux de la VAE pour les individus et les entreprises concernés. Humanisme et entreprise, A.A.E.L.S.H.U.P 2007, pp. 1-20. 〈hal-00567937〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

170