Marketing, enfants et obésité

Résumé : Que ce soit au travers de leur offre de produits, de leur communication publicitaire ou des diverses actions marketing qu'elles mettent en place, les entreprises qui officient dans le domaine de l'agro-alimentaire sont très souvent accusées d'être les principales responsables de l'aggravation de l'obésité infantile dans les pays développés. Sans chercher à occulter la part de responsabilité qui leur incombe, le présent article vise à montrer que la situation telle qu'on peut l'observer aujourd'hui est d'abord et avant tout la conséquence d'un équilibre qui s'est instauré au fil du temps entre les différents acteurs (entreprises, parents, pouvoirs publics) composant le système économique et social. C'est donc en amenant tous ces éléments à modifier simultanément leur logique d'action que l'on pourra espérer trouver une nouvelle harmonie dans la structure à même de faire évoluer la situation dans un sens positif.
Type de document :
Article dans une revue
Enfances & Psy , ERES, 2005, pp. 24-36. 〈10.3917/ep.027.0024〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-rbs.archives-ouvertes.fr/hal-00568887
Contributeur : Emilie Breton <>
Soumis le : mercredi 23 février 2011 - 17:39:46
Dernière modification le : mercredi 25 juillet 2018 - 01:23:53

Identifiants

Collections

Citation

Joël Bree. Marketing, enfants et obésité. Enfances & Psy , ERES, 2005, pp. 24-36. 〈10.3917/ep.027.0024〉. 〈hal-00568887〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

137