Dynamic strategies when consumption and wealth risk aversions differ

Résumé : Cet article analyse l'impact sur l'allocation d'actifs d'un comportement des investisseurs révélé dans une étude empirique récente (Meyer and Meyer, 2005) : les investisseurs ont une aversion pour le risque de la consommation supérieure à celle pour le risque de la richesse. Nous démontrons que ce phénomène s'apprécie simplement à l'aide d'une seule variable financière. Cette variable mesure la part de la richesse que l'investisseur met de côté pour satisfaire sa consommation future par opposition à la richesse dont il souhaite disposer à la fin de l'investissement. Elle ne dépend de la richesse de l'investisseur que lorsque ce phénomène est pris en compte. Pour parvenir à ces résultats, nous nous sommes servis de techniques développées par Karatzas et al. (1987), ainsi que des apports de Wachter (2002) et de Munk et Sørensen (2007) réalisés dans le cadre restreint où l'investisseur a la même aversion pour le risque de la consommation que pour celui de la richesse.
Type de document :
Communication dans un congrès
Eastern Finance Association Annual Meetings, Apr 2010, Miami Beach, Florida, United States
Liste complète des métadonnées

https://hal-rbs.archives-ouvertes.fr/hal-00657725
Contributeur : Sandrine Palmer <>
Soumis le : lundi 9 janvier 2012 - 10:15:37
Dernière modification le : lundi 18 mai 2015 - 12:55:09

Identifiants

  • HAL Id : hal-00657725, version 1

Collections

Citation

Pierre Six. Dynamic strategies when consumption and wealth risk aversions differ. Eastern Finance Association Annual Meetings, Apr 2010, Miami Beach, Florida, United States. 〈hal-00657725〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

169