L'adoption du vote par internet aux assemblées générales des actionnaires de sociétés cotées en France : une perspective institutionnaliste

Résumé : L'émergence du vote par Internet (VI) aux assemblées générales des actionnaires (AGA) est considérée par plusieurs experts en gouvernance d'entreprise et en systèmes d'information comme une innovation majeure. Cependant, très peu de recherches ont été consacrées à son adoption par les sociétés cotées, et encore moins aux forces en présence influençant cette adoption. L'article utilise une perspective institutionnaliste pour examiner comment le VI est adopté en France et quelles sont les forces/pressions susceptibles d'influencer son adoption. Sur la base d'une étude qualitative et longitudinale, l'analyse du processus d'institutionnalisation du VI montre que cette pratique est une institution en devenir. Au plan empirique, les résultats montrent l'influence conjointe de trois types d'isomorphismes dans le processus d'adoption du VI ainsi que la domination des pressions coercitives et normatives au détriment des pressions mimétiques. Les résultats soulignent également les entraves à " l'utilisabilité " du VI et à la démocratie actionnariale. Ils révèlent le comportement opportuniste des dirigeants des sociétés émettrices en dépit de leur engagement dans un processus de construction collective d'une " vision organisante " du VI. Au plan théorique, l'article (1) mobilise la perspective institutionnaliste pour étudier une nouvelle technologie de l'information qui n'est pas destinée aux utilisateurs internes à l'organisation susceptible de l'adopter; et (2) prolonge les travaux de recherche sur l'e-gouvernance publique au domaine de la gouvernance des entreprises privées. Au plan pratique, l'étude contribue à fournir aux différents acteurs concernés une lecture du phénomène dans sa globalité ainsi que des forces en présence. L'originalité de cette recherche réside dans l'opérationnalisation du cadre conceptuel à une nouvelle thématique puisque les recherches portant sur l'adoption du VI aux AGA sont très rares dans les pays anglo-saxons, et, à notre connaissance, inexistantes en France.
Type de document :
Article dans une revue
Systèmes d'Information et Management, Eska, 2011, Vol. 16 (N° 2), p. 35-71. 〈10.9876/sim.v16i2.347〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-rbs.archives-ouvertes.fr/hal-00680654
Contributeur : Sandrine Palmer <>
Soumis le : lundi 19 mars 2012 - 17:46:11
Dernière modification le : mardi 30 octobre 2018 - 18:52:03

Identifiants

Collections

Citation

Sonia Abdennadher, Walid Cheffi. L'adoption du vote par internet aux assemblées générales des actionnaires de sociétés cotées en France : une perspective institutionnaliste. Systèmes d'Information et Management, Eska, 2011, Vol. 16 (N° 2), p. 35-71. 〈10.9876/sim.v16i2.347〉. 〈hal-00680654〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

264