Le retour des motifs mercantilistes dans la demande de réserves internationales des pays émergents

Résumé : La littérature empirique existante attribue l'accumulation de réserves internationales dans les pays émergents exclusivement à un motif d'assurance. Les banques centrales accumuleraient des réserves pour se protéger contre des épisodes soudains de sorties de capitaux. Si cette explication est convaincante jusqu'aux années 1990, elle néglige le fait que ces pays sont passés d'une position de débiteurs à celle de créanciers internationaux depuis. Dans cet article, nous testons l'hypothèse que les motifs d'accumulation de réserves ne sont pas stables entre 1981 et 2007. Pour cela, nous employons un modèle à coefficients variant dans le temps sur données de panel (Time Varying Panel Smooth Transition Regression ou tv-pstr). Les résultats des estimations nous amènent à rejeter l'hypothèse de stabilité temporelle des coefficients. Nous montrons que le comportement des banques centrales s'est modifié au cours du temps et que les motifs d'assurance s'effacent au profit de motifs mercantilistes à partir de 2000.
Type de document :
Article dans une revue
Revue Economique, Presses de Sciences Po, 2012, Vol. 63 (n° 5), pp 1013-1024. 〈10.3917/reco.635.1013〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-rbs.archives-ouvertes.fr/hal-00812053
Contributeur : Sandrine Palmer <>
Soumis le : jeudi 11 avril 2013 - 15:56:21
Dernière modification le : jeudi 11 avril 2013 - 15:56:21

Identifiants

Collections

Citation

Anne-Laure Delatte, Julien Fouquau. Le retour des motifs mercantilistes dans la demande de réserves internationales des pays émergents. Revue Economique, Presses de Sciences Po, 2012, Vol. 63 (n° 5), pp 1013-1024. 〈10.3917/reco.635.1013〉. 〈hal-00812053〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

200