La restructuration d'un portefeuille de marques local. L'expérience de P&G sur le marché de lessives

Résumé : De nombreuses entreprises se sont engagées dans l'analyse et la restructuration de leur portefeuille de marques au niveau local ou au niveau international. La stratégie du Groupe Procter & Gamble illustre parfaitement cette tendance. Au niveau international, avant sa fusion avec Gillette en 2005, il avait réduit son portefeuille international à 300 marques et concentrait ses efforts sur 16 marques milliardaires en dollars. Il s'était également lancé dans de nombreux chantiers de restructuration de ses portefeuilles locaux, et en particulier dans la restructuration de son portefeuille de marques de lessives en 2005 en France. Cet entretien avec Noémie Ganem, Chef de Groupe Lessives, permet de présenter les raisons de cette restructuration, son déroulement et ses conséquences. Il met en évidence que ce type de mouvement, éminemment stratégique, s'évalue dans la durée. C'est pourquoi, nous avons réalisé cette interview avec un recul de quatre ans.
Type de document :
Article dans une revue
Décisions Marketing, Association Française du Marketing, 2009, pp 79-82
Liste complète des métadonnées

https://hal-rbs.archives-ouvertes.fr/hal-00820681
Contributeur : Sandrine Palmer <>
Soumis le : lundi 6 mai 2013 - 14:08:47
Dernière modification le : lundi 6 mai 2013 - 14:08:47

Identifiants

  • HAL Id : hal-00820681, version 1

Collections

Citation

Bruno Godey. La restructuration d'un portefeuille de marques local. L'expérience de P&G sur le marché de lessives. Décisions Marketing, Association Française du Marketing, 2009, pp 79-82. 〈hal-00820681〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

292